Cela fait maintenant plus de 5 mois que je n’ai pas eu de relation sexuelle. Depuis ma rupture, je n’ai jamais eu le courage d’avoir une autre aventure. Mes mains et mes sont les seuls moyens pour moi de me donner du plaisir.

L’autre soir, j’avais une grande envie de me relaxer et de passer ma soirée à me caresser. Je surf sur le net à la recherche d’ à lire, de vidéos plus cochonnes les unes que les autres. Je sors mes jouets et je caresse mon clito avec un et je me pénètre avec un autre. Je suis très excitée et ma mouille inonde mes doigts qui dirigent mes toys.

Plusieurs fois j’ai faillit jouir mais je n’y arrivais pas. Je suis pourtant excitée mais rien à faire, la jouissance n’est pas là et l’orgasme encore moins.

Sur un site je vois une pub pour un chat coquin. L’inscription est gratuite alors je m‘inscris pour essayer un dialogue hot avec un homme. Pas loupé, à peine connectée, j’ai plein de demande de dialogue d’homme mais aussi de femme et de . J’ai le choix et je décide de faire une petite sélection. Déjà mon choix sera sur un homme. Certains on une mais est ce bien leurs visages, est ce bien leurs corps ?

Je me laisse tenter par un homme de mon âge qui a 25 ans et qui a une description sympathique. On commence notre discussion par des saluts, comment ça va, etc… Je suis très timide mais il sait me mettre en condition et il me propose un échange de photos. Comme je ne suis pas certaine que ce soit lui qui est sur la photo du chat, je suis retissante à lui envoyer une photo de moi et je lui dis. Pour me le prouver, il me propose d’allumer sa webcam. J’accepte à condition de ne pas allumer la mienne.

Il allume sa cam et je découvre cet homme qui correspond à la description et à la photo. Il est torse nu et je le vois se lever et il est complètement nu. Il tourne sur lui-même et me demande si je suis à son goût. C’est un bel homme, bien membré mais est ce que je vais lui plaire ? Il est grand et bien sculpté, je suis petite avec de légère rondeur. Je me décris au plus juste et lui demande si je lui conviendrais. Il me dit qu’il aime les légères rondeurs et qu’il ne pourrait se prononcer qu’après m’avoir vu. Je prends mon appareil photo et je le pose sur la table, enclenche le retardateur et clic je lui envois ma photo après avoir coupé ma tête.

Il me trouve magnifique et me dit qu’il aimerait même pouvoir toucher ma peau pour caresser mon corps. Ca on verra une autre fois, peut être.

On discute chaudement et il a laissé sa cam allumée. Je le vois caresser son pendant que je me caresse avec mon toys. Je lui décris chacun de mes gestes et on jouit tous les deux au même moment.

Après nous être dit au revoir, je me couche avec ces images en tête et je me caresse à nouveau.

Le lendemain, je ne résiste pas et je me connecte encore sur le chat. Il est encore là et cette fois ci c’est moi qui l’interpelle. On reprend comme la veille et on s’excite, on se caresse. Je suis encore plus excitée que la fois d’avant et sans savoir pourquoi je lui envois mon numéro de téléphone.

Ni une ni deux, mon téléphone sonne, et je le vois à l’écran avec son portable à la main. Il a une voix très douce, très sensuelle. Sa respiration colle à la mienne et nous voilà à discuter de vive voix. Je lui dis que j’ai envie de son sexe, de le sentir en moi. Une ? Il l’a interprété comme ça alors que je ne voulais pas qu’il le prenne ainsi. Mais pourquoi pas, ca fait quand même quelques mois que je n’ai pas senti le sexe d’un homme en moi, dans ma bouche ou encore une langue sur mon clito.

Je décide de lui proposer un rendez vous. J’ouvre Google et je cherche un hôtel. Je lui envois le lien et je lui propose de réserver une chambre pour demain 20h. Va-t-il accepter ? Oui il est d’accord. Alors sans même avoir été jusqu’au bout de nos caresses, je lui propose de se préserver pour demain soir.

Je suis un peu méfiante et vicieuse alors je me reconnecte sur le chat sous un autre pseudo pour voir s’il tient parole. Il n’y est plus. Bip-bip, un texto, c’est lui, il me dit que je peux me caresser même si lui se réserve à ma demande. Je souris et même excitée, je veux jouer le jeu aussi et je lui réponds que j’attendrai.

Le lendemain, j’arrive en bas de l’hôtel et je le vois qui attend mon arrivée. Comme il n’a pas vu mon visage, je veux voir s’il saura me reconnaître. Je passe à côté de lui, il me regarde mais ne bouge pas. Deux possibilités me viennent à l’esprit. Soit il ne m’a pas reconnu, soit je ne l’attire pas. Je suis un peu déçue et je continu mon chemin pour réfléchir à ce que je vais faire. Au bout de la rue il y a une brasserie. Je m’assoie à l’intérieur et commande un verre. Mon portable sonne. C’est lui, je ne décroche pas par peur. Ma messagerie vocale. Il me dit qu’il m’a vu passer et que je suis ravissante, belle à croquer. Il pense que je ne suis peut être pas à son goût et comprends que je ne me suis pas arrêté. Quelle sotte je fais ! Il est à croquer aussi et je viens peut être de passer à côté d’un sacré coup !

Je sors quelques euros de mon porte monnaie pour payer mon verre et je cour vite vers l’hôtel. Il est encore là ! Je lui présente mes excuses en l’embrassant à pleine bouche. On monte dans la chambre et en entrant, une bouteille de vin blanc très frais nous attend. En plus d’être craquant, il est romantique.

Il me sert un verre et m’invite à m’asseoir sur le lit. Il se place à genou face à moi et caresse mes jambes au travers de mes bas et il m’enlève mes chaussures à talon. Ses lèvres viennent se poser sur mes cuisses et il remonte ma jupe courte pour atteindre mon porte jarretelle rouge. Il a des mains douces et viriles, il me caresse avec délicatesse. Je pose mon verre et me laisse tomber à la renverse sur le lit. Je déboutonne mon chemiser en même temps. Mes jambes s’écartent d’elles même comme pour l’inviter à venir lécher mon petit bouton.

Il me comprend et monte mes pieds sur le lit. J’ai la jupe remontée, les jambes écartées et le string trempé. Je sens sa respiration sur ma peau et sur mon sexe malgré la fine dentelle qui l’empêche de me dévoiler. D’un doigt il écarte mon string et vient me lécher. Sa langue est douce comme j’aime et c’est délicieux, je suis cambrée de désire.

Je me relève pour le regarder me lécher. Je suis toute mouillée et il m’aspire. Je me redresse et m’assoie pour le déshabiller pour prendre son sexe. J’ai envie de le sucer. Son sexe est fièrement dressé. Je le prends entre mes deux mains et le caresse avant de le prendre en bouche. On se replace sur le lit on se déshabille entièrement et on se positionne pour qu’il me lèche en même temps que je le suce.

Sa langue fait un malheur et il me fait jouir en 2 minutes. Je ne tiens plus et j’ai envie qu’il me prenne. Je me relève et je me mets à quatre pattes sur le lit. Il se place derrière moi et me prend en levrette. Son sexe est long et il vient au plus profond de mon vagin. Je jouis encore. Je ne tiens plus en place, j’ai les jambes qui tremble tellement je suis excitée. Il se retire et tout en restant dans cette position, il écarte légèrement mes fesses et lèche mon anus. Avec deux doigts il me pénètre le vagin puis avec sa salive lubrifie mon petit trou avant de le caresser avec ses doigts mouillés. Il s’enfonce doucement dans mon anus qui se fait à son doigt et il attend que je l’invite à me pénétrer par derrière.

Il est très doux avec moi, il prend des initiatives mais il attend toujours un signe pour que j’accepte. Je lui fais comprendre que je suis prête et que mon anus est assez ouvert pour qu’il me prenne. Il se met debout derrière moi et il rentre son sexe sans difficulté. Ses coups de reins me font jouir une énième fois et il fini par jouis en moi. J’ai senti son sperme chaud au travers du préservatif avant de m’écrouler.

Cliquez ici pour faire des rencontres coquines sur Internet

Cet article a été déposé par Aurelia.

Laissez un commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.

« »