Bonjour à tous, voici mon premier article sur ce site j’espère que vous aimerez le style que j’emploie n’hésitez pas à faire vos commentaires!

 

 

Je m’appelle Philippe et je vais vous raconter mon histoire : comment depuis ma plus tendre enfance jusqu’à maintenant, j’ai vécu ma vie sexuelle.

 

Petit garçon, je faisais comme tous le monde. Bien plus intéressé par les petites voitures et les jeux vidéo, je ne pensais guère au et sûrement pas aux filles. Mais en grandissant, dans le début de l’adolescence je fis une expérience (suive d’autres) qui vaut peut-être la peine d’être racontée.

 

J’habite un petit village dans une rue en cul de sac. Très peu fréquentée par les voitures, depuis des années je suis ami avec le garçon de la maison d’à coté. Il est d’un an mon ainé et nous nous entendons à merveille.

 

Tous les jours Nathan (c’est son nom) et moi, nous nous retrouvons pour passer la journée ensemble. Tantôt chez lui, tantôt chez moi, nos parents s’entendent très bien et se font confiance quant à la garde de leurs enfants. Mon histoire se passe pendant les vacances d’été. Un de ces étés où la température est telle que la vie s’arrête pendant les heures les plus chaudes de la journée pour reprendre jusque tard dans la nuit.

 

Ce soir là nous avons décidé de poser notre tente dans le jardin de chez Nathan et d’y passer la nuit. Tout est prévu : chips, boissons, jeux de société et tout ce qu’il faut à des ados pour passer une bonne nuit blanche. Vers 23h, nous nous installons dans la tente, sortons notre jeux favoris et commençons une partie endiablée. Petit à petit la nuit tombe et nous voilà tous deux dans la tente, sûrs que tout le monde dort à poings fermés, nous décidons de nous mettre nous aussi au lit, il est déjà 2h et le sommeil nous rattrape.

 

Nathan me demande si j’ai un pyjama en disant que lui il n’en a pas parce que c’est ringard. Bien sûr que j’en ai un mais je réponds que non et je me mets nu sous mes couvertures pour dormir. Je ne sais plus qui de Nathan ou de moi eu l’idée de ce jeux toujours est-il que l’un de nous propose de se donner des gages l’un l’autre.

 

– Il commence : «Phil tu dois… je n’ai pas d’idée… : Fais 10 pompes.»

Un peu gêné par ma nudité je m’exécute sans broncher.

– Bravo à ton tour maintenant.

-Heu. Sors de la tente et fais le tour de la maison comme ça

 

Après quelques protestations, Nathan s’exécute et nu comme un vers il court autour de la maison.

 

Je ne peux m’empêcher de voir qu’il affiche une légère érection qu’il s’empresse de cacher de retour sous la tente. Ça m’excite un peu de voir Nathan dans cet état et j’attrape un début d’érection. Je fais comme mon voisin et la cache dans les couvertures en prenant soin qu’il la remarque tout de même.

 

«A mon tour tu vas me payer le tour de la maison. Tu vas aller sonner chez les voisins et partir en courant.»

 

Nu tous les deux dans la rue, lui caché derrière une haie, moi hésitant à sortir, je m’élance en courant, sonne à la porte et rejoins mon voisin qui rigole derrière la haie. Nus face à face, il présente maintenant une grosse érection. Son sexe dressé contre son ventre me parait étrangement attirant. Je sens ma verge se dresser et j’ai follement envie de me masturber et de caresser Nathan.

 

Nous retournons sous la tente cette fois ni lui ni moi ne nous cachons l’un de l’autre arborant notre érection. Nathan pose souvent son regard sur ma verge tendue je comprends qu’il a les mêmes désirs.

 

«A mon tour pour le gage. Tu vas venir près de moi et toucher ma bite.»

 

Étonnamment pas de protestation, un sourire et une main qui se dirige vers moi. Il enserre mon sexe, fait doucement des va-et-vient. C’est la première fois qu’une autre main que la mienne me caresse. Les mouvements de Nathan sont gauches, mais font monter en moi un désir très grand. Avant de ne plus savoir me retenir je lui dis d’arrêter.

 

-Maintenant c’est à mon tour, fais pareil que moi.

 

Doucement je prends la queue de Nathan en main, je le masturbe, il prend mon sexe en main et me branle en même temps. Sentir ce membre entre mes doigts m’excite de plus en plus. Les caresses de mon ami se font de moins en moins maladroites.

 

Comme tous les ados j’ai vu quelques films pornos et visiblement lui aussi. Je lui demande de me sucer, il prend alors ma verge dans la bouche et entreprend de la sucer pendant ce temps, je lui caresse les testicules, le branle et parfois tout doucement lui insère un doigt dans le cul. Désirant l’inciter à faire pareil.

 

Bientôt je prends aussi son sexe dans ma bouche et dans un 69 endiablé, nous nous donnons plaisir mutuellement. Au bout d’un moment, sans prévenir, du sperme épais jaillit dans ma bouche : je suis entre le dégout et le plaisir, je décide de pencher pour le désir et d’avaler la semence de mon copain. Quelques secondes plus tard, c’est à moi d’éjaculer il fait pareil que moi et boit tout mon sperme.

 

Ce fut le premier d’une série de rencontre Homo avec ce voisin. Mais je ne me sens pas homo, c’était juste une expérience de jeunesse, des envies. Nous nous sommes rarement embrasser et quand nous l’avons fait c’était par excitation non par amour.

 

En espérant que cela vous à plus donnez moi votre avis 🙂

 

Prochain récit : Réunion de famille

 

 

 

Laissez un commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.

« »