Nous nous sommes rencontrés sur un forum. On a vite accroché, on s’entend bien, on est tous sur la même longueur d’ondes. Tous car nous sommes 4, deux couples. Pourquoi ne pas nous rencontrer ? Ça fait déjà pas mal de temps que nous communiquons par internet, MSN, MP c’est bien mais de visu et de vive voix, c’est encore mieux.

La proposition est faite et tout le monde est enchanté par cette . Rendez-vous sur Paris un samedi après-midi afin d’aller boire un verre en terrasse, de papoter et d’aller dîner ensemble.

Nous sommes à la gare et le train arrive. Nous accueillons nos invités venus de province et on se reconnaît tout de suite. Un grand sourire se dessine sur chacun de nos visages. Embrassades chaleureuses comme des amis de longue date et nous voilà partis pour aller boire un verre.

Arrivés sur une terrasse on se pose, on boit un verre en profitant du soleil et en discutant de tout et rien. Les filles s’amusent à regarder les gars qui passent et à les noter sans ne plus prêter attention à nous. Du coup nous rentrons également dans le jeu et tout part forcément en live par des exagérations et de l’ironie. La rigolade, la complicité sont installées et nous nous sommes bien trouvés.

Le soir nous décidons de rentrer chez moi pour être plus tranquilles, boire l’apéro sans se soucier de savoir qui va conduire. Arrivés à la maison on s’installe sur le canapé et chaises et on parle du forum, des récits qu’on a lus, et des récits que chacun a écris. L’ambiance chauffe un peu et chacun se rapproche de l’autre. Je suis assis sur une chaise et ma douce s’assoie par terre entre mes jambes. Nos invités sont sur le canapé mais sont de plus en plus proches.

Une idée de jeu prise sur le forum me vient à l’esprit et je propose à tout le monde le jeu de vérité ou conséquence. Je pose la première question, soft, je reste gentleman. La réponse est rapide, elle se fait sans réfléchir. Les questions tournent mais pas de conséquence pour le moment. C’est alors que je dois répondre à une question toute bête mais je décide alors de prendre la conséquence pour pimenter un peu la soirée. Je dois alors simuler un cuni à ma douce. Je m’exécute et accomplis ma conséquence. Je pose la question à notre invité qui entre dans le jeu et demande une conséquence également. Je ne me défile pas et l’ambiance étant de plus en plus chaude je lui demande de faire et non simuler un cuni à sa partenaire. Pas le temps de dire un mot que sa partenaire dit qu’elle ne peut refuser et soulève sa jupe et laisse apparaître son intimité non couverte. Notre ami se place entre ses jambes et découvre que son amie est déjà bien excitée. Il commence alors son cuni. Elle n’est pas indifférente et lâche de petits soupirs. Ma douce me caresse les jambes et se lève pour se placer derrière moi pour me caresser le torse et m’embrasser dans le cou. Son regard ne décolle pas de ce couple sur le canapé. Sa main descend sur mon ventre pour terminer sur mon qui commence à être serré. Notre ami s’arrête alors et nous dit que les vérités sont terminées et qu’il n’y a plus que des conséquences et demande alors à ma douce de s’occuper de moi.

Nous voilà alors dans la salle, ma douce me déshabillant pour me libérer et nos amis sur le canapé. Des gémissements, des soupirs traduisent l’excitation de tous. J’ai la tête qui tourne rien qu’au premier coup de langue sur mon sexe, la chaleur de sa bouche… Nous commençons tous à nous déshabiller et nous voilà tous les quatres, totalement nus, à nous caresser, nous exciter. Je place ensuite ma douce sur la chaise et entreprend un cuni pour goûter à son excitation, j’adore la lécher, l’exciter, la faire frissonner. Mon ami a maintenant changé de position pour que sa partenaire puisse le sucer à la hauteur du cuni qui vient de la faire jouir.

J’ai envie de ma belle, je me place alors sur la chaise et lui demande de venir sur moi. Elle se met dos à moi afin de voir nos amis, me voilà en elle, un râle s’échappe de sa bouche et sa respiration prend le rythme de nos mouvements. Nos amis son toujours sur le canapé en levrette. Le fait de les voir et de faire l’amour dans la même pièce nous excite énormément et l’excitation est au plus fort.

Je décide de prendre ma douce en levrette et la place debout courbée pour qu’elle se tienne à la chaise. Je la pénètre et entreprends de longs va-et-vient de plus en plus forts. Nous sommes tous les quatre de façon à pouvoir nous voir et sans même un mot nous jouissons tous en même temps. Nous sommes au septième ciel…

On se pose tous sur le canapé, chacun dans les bras de sa moitié et, bercé par notre plaisir on s’assoupit lentement…

Laissez un commentaire

Vous devez vous connecter pour laisser un commentaire.

»